L’École Autonome est une école démocratique unique et autonome, inspirée par la Sudbury Valley School et offrant un cadre garantissant les droits individuels de ses étudiants, via la pratique effective de la démocratie au quotidien. Elle à ouvert ses portes à Genval dans le Brabant-Wallon le 5 septembre 2016.

§1 .— L’Ecole Autonome a été créée pour permettre aux enfants dans son cadre de conduire leur vie dans le respect de leur liberté et de leurs droits, de prendre des choix et d’en accepter pleinement la responsabilité. L’Ecole Autonome est une école démocratique fondée sur l’égalité entre tous ses membres, quel que soit leur âge.

§2 .— L’Ecole Autonome définit ses règles internes selon les principes fondateurs énoncés dans ce Préambule. Ces règles permettent à chaque membre du Conseil d’école1C’est à dire les étudiants et le personnel (voir « La structure démocratique« ). de vivre sa vie en ses propres termes dans le respect total de ses droits individuels et dans un cadre sûr et non-violent exempt de toute forme d’autorité arbitraire.

§3 .— L’Ecole Autonome offre une atmosphère de liberté, de respect, d’équité, de confiance et d’ordre dont chaque membre du Conseil d’école est responsable et de laquelle il est garant, par l’intermédiaire de ses actes y concourant.

§4 .— L’Ecole Autonome est un espace de liberté permettant à chacun d’agir comme bon lui semble, dans la mesure où ses actes sont respectueux des autres membres et de l’école. À cette fin, le Conseil d’école définit les règles qui garantissent le fonctionnement harmonieux de l’école. Ces règles prennent place dans le cadre des législations belge et européenne, ainsi que de la Convention Européenne des Droits de l’Homme, et elles seront formulées dans ce Recueil de Règles Internes.

— Préambule du Recueil de Règles Internes de l’Ecole Autonome.

 

  1. En Bref
  2. Constat et vision
  3. La structure démocratique
  4. En savoir plus sur le système de traitement des litiges
  5. Liberté et apprentissages autodirigés
  6. Pour aller plus loin : le blog
  7. Ressources externes

 

1. En bref

  1. Qu’est-ce que l’Ecole Autonome ?
  2. Quid des règles ?

Qu’est-ce que l’Ecole Autonome ?

L’Ecole Autonome est une école démocratique ouverte aux étudiants de 6 à 19 ans, dans laquelle chacun est auteur et responsable de sa propre éducation. L’école est entièrement gérée par le Conseil d’École dont sont membres toutes les personnes vivant l’école au quotidien (membres et personnel), selon les principes de la démocratie participative. Les jeunes et les adultes sont tous égaux en droits et en dignité et partagent chacun une voix égale dans chaque décision ayant trait à l’école. Les décisions sont prises en deux lectures, selon un code de procédures parlementaires.

Il n’y a pas de journée-type dans une école Sudbury : sans programme prédéfini, l’école permet à ses membres de prendre possession de leur temps et d’en faire l’usage qu’ils désirent. Les apprentissages y sont toujours auto-dirigés et partent de la motivation intrinsèque des apprenants. Sans séparation artificielle par âge, les étudiants y sont libres d’interagir et d’apprendre avec des étudiants plus jeunes et plus âgés. Chacun peut y être le professeur de l’autre, formellement ou informellement.

Le personnel est garant de la structure de l’école et sert de ressource aux étudiants. Pas d’intervention non-sollicitée mais une disponibilité pour répondre aux questions et besoins quand nécessaire. Répondre aux questions n’implique pas d’avoir réponse à tout mais parfois de pouvoir aider à trouver une source de réponse ou d’informer sur le moyen de formuler une demande d’accès à des ressources extérieures (acquisition de nouveau matériel, contrat d’apprentissage à l’extérieur, faire venir un expert ou un professeur externe pour un cours, une conférence, …), via le Conseil d’école.

En outre, le Comité d’Enquête et d’Arbitrage, composé d’un échantillon de membres de chaque groupe d’âges de l’école en rotation hebdomadaire et de deux préposés élus tous les deux mois environ , se charge du traitement des litiges lors de réunions quotidiennes. A l’Ecole Autonome, personne n’est au-dessus du règlement. Personne ne peut être inculpé pour un comportement qui n’est pas contraire au règlement et les règles sont toujours ouvertes au débat en Conseil d’école. Chaque plainte est traitée avec sérieux, fait l’objet d’une enquête et d’un rapport. La présomption d’innocence est un droit inaliénable à l’Ecole Autonome.

L’Ecole Autonome s’inspire de la Sudbury Valley School, fondée en 1968 aux Etats-Unis, près de Boston. À l’origine, il y avait les réflexions d’un couple de scientifiques : Daniel Greenberg (professeur de physique et d’histoire à Columbia University) et Hanna Greenberg (biochimiste à MIT). Après plusieurs années à construire leur vision de ce que devrait être l’école, ils élargissent le cercle des fondateurs et l’école ouvre. Près de 50 ans plus tard, malgré les nombreuses prophéties d’échec, l’école est toujours ouverte, plus solide que jamais. De nombreuses études ont été menées, suivant l’adaptation des étudiants à la vie après l’école et les parcours riches et atypiques de ceux-ci.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à visiter Wikipedia d’une part (aussi sur l’éducation démocratique), notre page de ressources d’autre part (en particulier le PDF traduit du site de Sudbury Valley, qui regorge d’informations de première main), et notre blog pour continuer la réflexion.

Nous détaillons également la structure toute particulière de l’école ici.


Quid des règles ?

Une école Sudbury est une école où les enfants et adolescents sont libres de faire de leur temps ce qui leur plaît. Cela ne veut toutefois pas dire que c’est une école sans règles. Parce que l’école est une communauté de personnes libres, et que la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres. À ce niveau, la différence majeure entre les règles d’une école démocratique et celles d’autres types d’écoles, réside dans leur origine. À l’École Autonome, comme à Sudbury Valley, les règles sont proposées, défendues, ou remises en question par les membres actifs de l’école (quel que soit leur âge) avant d’être votées au cours de deux Conseils d’école consécutifs. Toute modification au règlement est officialisée dans le Livre des Lois de l’école. En outre, personne n’est au-dessus des lois, et personne n’a le droit de les appliquer sans procédure équitable. La présomption d’innocence est d’application à l’École Autonome.


Notes   [ + ]

1. C’est à dire les étudiants et le personnel (voir « La structure démocratique« ).